Maisondesbois - géobiologie

géo = la terre - bio = la vie - logie = l’étude
soit littéralement : l’étude de la vie et de la terre

Connaissance traditionnelle, elle nous renvoie en partie aux savoirs des « sourciers » qui s’attachaient à venir localiser les cours d’eau souterrain avant l’implantation de tout projet de construction, évitant ainsi de s’installer sur des zones inadéquates…

Aujourd’hui on trouve encore la présence de la Géobiologie naturelle au travers du monde agricole… Au delà, elle n’est malheureusement plus du tout considérée dans le choix des terrains destinés à la construction des lotissements… et de l’Habitat du particulier.

Au cours d’une analyse géobiologique, on s’attache généralement à mettre en évidence :

  1. L’organisation des réseaux telluriques notamment Hartmann et Curry dont les croisements peuvent générer des zones « géo pathogènes » susceptibles de perturber le vivant… Certains troubles « anodins » du quotidien… insomnies, angoisse, stress, fatigue anormale et récurrente peuvent être liés au stationnement sur ces points spécifiques.
    Les réseaux telluriques sont les manifestations des champs électriques et magnétiques terrestres résultant de l’activité du noyau de la Terre.Ces rayonnements quadrillent la Terre et se caractérisent par un maillage particulier.La qualité de ce maillage, sa déformation nous donne souvent une information importante, quant à la nature géologique du sol ; son portrait en quelque sorte.
    reseau_hartmann_curryRéseaux Hartmann (Nickel)
    Réseaux Curry (Fer)
    La superposition de ces croisements de réseaux avec les cours d’eau souterrains et les failles provoquent des points particulièrement « dérangeants »
  2. La présence de veines d’eau souterraines :
    L’écoulement de l’eau souterraine induit des frottements le long des couches géologiques en présence. Ces frottements génèrent une activité électrique, qui se manifeste par l’émanation d’une onde, d’une énergie perturbante. Insomnie, fatigue permanente, dévitalisation
    Autre aspect intéressant – L’eau possède également la capacité à retenir l’information, à la mémoriser… ainsi un cours d’eau souterrain traversant une habitation n’est jamais anodin…
    Voir les travaux remarquables de Montaigner sur la mémoire de l’eau…
  3. Les failles sèches, les failles humides :
    Le rayonnement des failles peut être particulièrement intense. Ce sont des points de cassures géologiques qui provoquent des anomalies du champ magnétique terrestre… en quelques sortes des lieux où les courants telluriques terrestres sont exaltés.

Les outils de détections :

Pour mettre en évidence l’ensemble de ces perturbations, le géobiologue utilise certaines qualités de perception sensorielle. Le corps du géobiologue devient un outil de perception en entrant en résonnance avec les fréquences de vibrations recherchées. Les baguettes coudées « radmaster » et le pendule sont simplement des instruments qui permettent de faciliter la détection et la mise en évidence de ces vibrations.

Le Géo magnétomètre.

Le géo magnétomètre MAGELLAN plus + permet de mesurer sur le terrain avec une sonde les gradients (variations) du champ géomagnétique terrestre. Il permet ainsi de mettre en évidence les anomalies et les zones de rupture du champ géomagnétique et de confirmer les relevés sensibles du Géobiologue.P1020520

L’analyse du relevé tellurique sensible couplé avec le relevé du géomagnétomètre permet de dresser une carte d’identité du terrain très intéressante et pertinente.